Lun Yu Introduction Table of content – The Analects of Confucius

The Master discusses with his disciples and unveil his preoccupations with society. Tr. Legge (en), Lau (en) and Couvreur (fr).

Lunyu III. 2. (42)

Again against usurped rites.
The three families used the YUNG ode, while the vessels were being removed, at the conclusion of the sacrifice. The Master said, "'Assisting are the princes;– the son of heaven looks profound and grave';– what application can these words have in the hall of the three families?"

Legge III.2.

The Three Families performed the yung when the sacrificial offerings were being cleared away. The Master said,
'In attendance were the great lords,
In solemn dignity was the Emperor. What application has this to the halls of the Three Families?'

Lau [3:2]

Les trois familles faisaient exécuter le chant Ioung, pendant qu'on enlevait les vases, après les offrandes. Le Maître dit : « Les aides sont tous des princes feudataires ; la tenue du Fils du Ciel est très respectueuse ; comment ces paroles peuvent-elles être chantées dans le temple des ancêtres des trois familles ? » Ces trois familles étaient les familles Meng suenn (ou Tchoung suenn), Chou suenn et Ki suenn, dont les chefs étaient grands préfets dans la principauté de Lou. (Tchou Hsi)Parmi les fils de Houan, prince de Lou, le prince Tchouang, né de la femme légitime, devint le chef de la principauté ; K'ing fou, Chou suenn et Ki iou, nés d'une femme de second rang, formèrent trois familles : K'ing fou, la famille Tchoung suenn, Chou suenn la famille Chou suenn, et Ki iou, la famille Ki suenn. K'ing fou changea le nom de Tchoung (second fils) et prit celui de Meng (fils aîné), parce qu'il était le fils aîné d'une femme de second rang, et qu'il n'osait pas se dire le frère cadet du prince Tchouang (Tchou Hsi)Ioung est le nom d'une ode qui se trouve dans le Livre des Odes parmi les « Éloges » des Tcheou. Le roi Ou la faisait chanter, quand il présentait des offrandes au roi Wenn. Les Tcheou la faisaient chanter dans le temple des ancêtres à la fin des offrandes, pour annoncer que la cérémonie était terminée. Les chefs des trois familles, qui n'avaient que le rang de grands préfets, se permettaient l'usage d'une cérémonie et d'un chant réservés à l'empereur. (Tchou Hsi)

Couvreur III.2.

Tiga kelompok/ keluarga biasanya lebih harmonis saling menetralisir.
Suatu pepatah 'Saling bekerja sama menghilangkan hambatan umum, satu sorga benar-benar terjadi, benar-benar terjadi. Suatu alasan menghadirkan sehubungan dengan tiga kelompok/ keluarga dalam satu atap'.
Sugiar Yao – 2009/12/01
2. Ke tiga keluarga besar Negeri Lu, pada saat melakukan upacara sembahyang kepada leluhurnya menggunakan lagu pujian 'Yong' . Nabi bersabda : "Di dalam lagu itu tercantum syair 'Dengan dibantu para pangeran, kaisar hening hormat memuja'. Bagaimanakah kalimat ini digunakan di ruang rumah ke tiga keluarga itu ?"
Matakin-Indonesia – 2008/12/07
Anon. – 8 – 2006/12/05
Anon. – 4 – 2006/12/05
Anon. – 1 – 2006/12/05
Anon. – 0 – 2006/12/05
[Xref] Lunyu III. 2. quotes Shijing IV. 2. (282)
gbog – Shijing 282 – 2005/12/02
Lun Yu III. 2. (42) IntroductionTable of content
Previous page
Next page
Chinese landscape on plate (98)

The Analects of Confucius – Lun Yu III. 2. (42) – Chinese on/offFrançais/English
Alias the Lunyu, the Lun Yü, the Analects, les Entretiens du maître avec ses disciples.

The Book of Odes, The Analects, Great Learning, Doctrine of the Mean, Three-characters book, The Book of Changes, The Way and its Power, 300 Tang Poems, The Art of War, Thirty-Six Strategies
Welcome, help, notes, introduction, table.

Wengu, Chinese Classics multilingual text base